Réduction de vos obligations professionnelles

juillet 26, 2017 · Todd Coopee

Des expositions communes quotidiennes dans le domaine médical peuvent présenter des risques accrus pour les femmes enceintes et les fétus. Les risques actuels de plusieurs expositions reposent largement sur des études expérimentales sur des animaux et il est peu probable qu’ils seront étudiés de façon randomisée sur des humains. Par conséquent, une résidente enceinte doit mesurer son propre niveau de confort avec les substances et les situations rencontrées dans le cadre de son emploi.

Dans de nombreux cas, vous pouvez éviter les expositions en ajustant votre horaire de stages ou en demandant à un collègue de voir un patient. Le site Web du National Centre on Birth Defects and Developmental Disabilities (NCBDDD) offre une liste d’expositions à prendre en compte, avec les liens vers de l’information qui vous aidera à prendre une décision informée.

On associe le fait de soulever des charges lourdes et rester debout pendant de longues périodes avec le risque élevé d’accouchement prématuré, de naissance prématurée, d’incidence de faible poids à la naissance ou d’un bébé atteint d’hypotrophie néonatale.

  • Soulever des charges lourdes est défini comme soulever ou porter une charge de plus de 23 kilogrammes.
  • Rester debout ou marcher trop longtemps est défini comme rester debout pour une période de plus de trois à quatre heures par jour.
  • Selon le consensus du Alberta Perinatal Health Program, l’élimination du soulèvement de lourdes charges après la 20e semaine de la grossesse et de périodes où l’on reste debout longtemps après la 24e semaine réduit le risque de résultats périnatals indésirables comparé à ceux des femmes qui n’ont pas été exposées.
  • Si vous portez plus d’un enfant, consultez votre médecin. On pourrait vous aviser de vous abstenir des fonctions de service de garde plus tôt qu’une femme qui ne porte qu’un enfant.

(H3) Politiques provinciales pour les médecins enceintes

Chaque province et programme ont des politiques uniques concernant les quarts de travail sur appel ou prolongés pendant la grossesse. Le tableau ci-dessous indique le nombre de semaines gestationnelles après lequel une femme enceinte n’est plus obligée à travailler des quarts de travail prolongés ou des fonctions de service de garde dans chaque province. Des liens vers les politiques complètes de chaque province sont également fournis.

Tableau 1 : Sommaire des politiques provinciales concernant la réduction de la charge de travail pour les médecins enceintes

Province C.-B. Alberta Saskatchewan Manitoba Ontario Québec Maritimes La Terre-Neuve-et-Labrador
Nombre de semaines gestationnelles 24 27 28 31 27 20 28 32
Lien vers la politique Politique Politique Politique Politique Politique Politique Politique Politique