LAURÉATS DES PRIX DE MRC DE 2021

Sept Canadiens exceptionnels sont reconnus pour leurs contributions à l’amélioration des vies des médecins résidents au Canada.

Le Prix Puddester de MRC pour le mieux-être des résidents reconnaît les personnes qui travaillent pour améliorer le mieux-être des résidents à travers le Canada. Les lauréats de cette année sont les suivants :

Le docteur Alexandre Coutin (il/lui, iel), un résident de troisième année en médecine d’urgence à l’Université d’Ottawa et a terminé ses études en médecine à l’Université de Toronto. Leurs intérêts inclus également le bien-être du professionnel de la santé, les soins pour les minorités sexuelles et de genre, les toxicomanies, l’EDI en éducation médicale, la santé sexuelle et les ultrasons au point de service (POCUS). Le docteur Coutin a joué un rôle déterminant dans le développement d’un nouveau comité pour le bien-être des résidents à la faculté de médecine de l’Université d’Ottawa, une initiative qui répondra aux besoins des résidents en matière de bien-être dans les années à venir. En tant que responsable du bien-être de l’Association professionnelle des résidents de l’Ontario (PARO) à l’Université d’Ottawa, le docteur Coutin a préconisé avec succès pour la sécurité et la rémunération adéquate des résidents qui œuvrent dans les efforts de vaccination contre la COVID-19. Le docteur Coutin est également un ardent défenseur pour l’établissement d’un environnement clinique plus sécuritaire pour les collectivités transgenres et de genre diversifié par l’entremise des avenues de la recherche collaborative, la diffusion des connaissances et une approche critiquement consciente et anti-oppressive à la formation en médecine. Le docteur Coutin et ses collègues ont été antérieurement honorés avec le Prix W. T. Aikins pour l’excellence dans le développement et l’utilisation d’innovations éducationnelles de l’Université de Toronto et le Prix de la citoyenneté étudiante de l’Académie de médecine de Mississauga. Iel est le premier individu de l’Université d’Ottawa à recevoir ce prix et le dédie à sa famille, ses co-résidents et ses mentors.

Le programme DRS a été initié par la docteure Lisa Welikovich en 2020 comme une ressource indépendante pour les résidents qui ont des questions ou des préoccupations de toute nature — qu’elles soient liées à la résidence, leur bien-être physique ou mental ou leur vie personnelle. L’équipe est composée de trois médecins (la docteure Shannon Ruzycki, le docteur Kannin Osei-Tutu, et le docteur MacGregor Steele) qui ont un intérêt envers le bien-être et qui ont des expériences vécues diverses. Considérée comme une « approche ouverte à toutes les suggestions » en ce qui concerne la détresse des résidents, l’équipe de DRS est qualifiée pour accepter les plaintes de harcèlement ou de discrimination et pour fournir un accès à des ressources et du soutien par les pairs. Le programme DRS est une solution innovante pour aborder des problèmes de longue date en formation médicale — à savoir le besoin d’aide pour naviguer le réseau complexe de soutien pour les résidents qui éprouvent de la difficulté et la hiérarchie culturelle en médecine qui rend l’accès à l’aide difficile. Les membres de l’équipe de DRS sont des médecins qui comprennent la culture unique et la vulnérabilité de la formation en médecine, mais qui possèdent les connaissances institutionnelles et le pouvoir d’influencer le changement et de parler au nom des résidents. En écoutant avec empathie, en ayant un bon contact avec les soutiens existants et en préconisant au nom des résidents, le programme DRS est capable de s’attaquer et d’influencer de façon positive plusieurs facteurs pour améliorer le bien-être des résidents à l’Université de Calgary. 

Le Prix Mikhael de MRC pour l’enseignement médical reconnaît les personnes qui contribuent à améliorer l’enseignement médical de premier cycle et postdoctoral au Canada. Les lauréats de cette année sont les suivants :

Le docteur Ariel Gershon, un résident de troisième année en anatomie pathologique à l’Université de Toronto. Diplômé de l’École de médecine et de médecine dentaire Schulich à l’Université Western, le docteur Gershon a été impliqué dans l’enseignement médical tout au long de sa carrière en médecine. Il est le directeur de stages pour MEDSKL.com, une initiative gratuite d’enseignement médical à accès ouvert qui rejoint maintenant plus de 400 universités à travers le monde. Il a animé l’atelier Enseigner à enseigner, développé par l’Association professionnelle des résidents de l’Ontario (PARO), qui enseigne la pédagogie aux résidents dans un nombre de programmes dans les facultés de médecine de l’Ontario. Le docteur Gershon a également encadré des étudiants en médecine par l’entremise du programme de mentorat académique longitudinal en médecine (LAMP) de l’Université de Toronto et aide les étudiants à la maîtrise et au doctorat avec les communications liées à leurs recherches. Le docteur Gershon est le premier lauréat d’un prix de MRC avec une formation en médecine de laboratoire. 

La docteure Ming-Ka Chan (elle), une leader reconnue en enseignement médical au Canada et à l’étranger. Une éducatrice-clinicienne généraliste, ses recherches portent sur l’éducation du leadership en santé et la justice sociale. Localement, elle est la codirectrice du bureau d’éducation en leadership à la faculté des sciences de la santé Rady, où elle explore l’éducation en leadership au sein des cinq collèges de la santé. La docteure Chan est un membre fondateur et la présidente de Sanokondu, une communauté d’apprentissage multinationale axée sur l’avancement la pratique de l’éducation du leadership en santé à l’échelle mondiale, avec une attention particulière pour les apprenants. Elle a récemment été nommée la responsable inaugurale en pédiatrie, équité, diversité, inclusivité et justice sociale à l’Université du Manitoba. De tels rôles sont devenus de plus en plus importants lors de la pandémie de la COVID-19, puisque les inégalités en santé et académiques pour les groupes racisés et opprimés sont de plus en plus mises en lumière, particulièrement dans les populations noires et autochtones. Elle est une pionnière chinoise reconnaissante de vivre sur le territoire du traité no 1 et la terre natale de la nation métisse (connue sous le nom de Winnipeg) et s’efforce à continuer à apprendre et à désapprendre comment être une bonne parente sur le chemin collectif vers la vérité et la réconciliation. La docteure Chan a reçu de nombreux honneurs pour son travail en enseignement médical, incluant le Prix Donald R. Wilson du Collège royal et d’AMS pour Intégration des rôles CanMEDS, le Prix de leadership académique en pédiatrie pour les cliniciens-éducateurs et le prix du professeur de l’année en pédiatrie de premier cycle dans les hôpitaux. Elle est la première lauréate du prix Mikhael de MRC à l’Université du Manitoba.

Le Prix Ross de MRC pour services aux médecins résidents reconnaît les efforts des membres non-médecin du personnel qui ont apporté des contributions exceptionnelles pour l’amélioration de la vie des résidents au Canada. 

La lauréate de cette année est Priscilla De Luca, qui a plus de 18 ans d’expérience administrative dans un environnement de soins de santé et de recherche, avec douze années dans un poste de niveau sénior. Elle est une ressource pour les comités des programmes en éducation médicale de premier cycle et postdoctoraux et organise les programmes éducatifs cliniques et académiques pour les étudiants en médecine, les résidents et les chercheurs. Madame De Luca a également joué un rôle dans le processus d’agrément, en particulier, concevoir et créer des systèmes et des processus pour différentes ressources pédagogiques offerts au sein du programme. Outre ces responsabilités, madame De Luca soutient grandement les résidents de son programme, travaillant pour assurer une expérience de formation réussie pour eux, que ce soit assurer que les besoins quotidiens sont satisfaits ou préconiser pour eux dans des situations difficiles. Madame De Luca a été reconnue antérieurement avec des prix consécutifs de reconnaissance de l’Institut de recherche WindEEE à l’Université Western. Elle est la première lauréate d’un prix de MRC de l’Université Western.