Mise à jour 5 : COVID-19

Cette nouvelle note de service a été distribuée à tous les membres de MRC.

Chers collègues,

Notre monde est confronté à une pandémie qui cause des perturbations sans précédent au sein de notre société, ainsi que dans notre système des soins de santé et nos effectifs médicaux. Tout au long de cette crise de santé publique, Médecins résidents du Canada (MRC) a été témoin de la résilience de ses plus de 10 000 médecins résidents à travers le pays. Nous avons été bombardés par vos messages, partageant les moyens par lesquels vous aidez, vous vous adaptez et vous vous préparez à contribuer au combat contre la pandémie du COVID-19. Ce dévouement envers les soins aux patients pendant une période exceptionnellement difficile en dit beaucoup au sujet des médecins résidents au Canada.

La semaine dernière, le Collège des médecins de famille du Canada et le Collège royal des médecins et des chirurgiens du Canada ont annoncé qu’ils reportaient leurs examens de certification jusqu’à l’automne de 2020.

Immédiatement après la publication de la déclaration du CMFC, plusieurs d’entre vous ont communiqué avec nous pour savoir si le CMFC envisageait toujours une date d’examen au mois de juin, comme certains d’entre vous pensent que la déclaration impliquait ou si une décision avait été prise de reporter les examens jusqu’à l’automne. Nous pouvons confirmer que le CMFC a pris la décision d’organiser les simulations cliniques écrites abrégées à l’automne, avec un engagement de la part du CMFC de fournir les dates exactes en avril 2020, et une confirmation que les entrevues médicales simulées (EMS) auront lieu du 16 au 18 octobre 2020.

Quelques heures après l’annonce du Collège royal de reporter les examens à l’automne de 2020, nous avons commencé à recevoir des courriels et à suivre les médias sociaux. Plusieurs courriels reçus exprimaient un soulagement immense au sujet du report des examens, mais plusieurs exprimaient de l’anxiété, de la frustration, de la confusion et de la colère.

Quand les premières annonces au sujet de report des examens ont été faites, plusieurs d’entre vous ont partagé avec nous des histoires personnelles sur la manière dont ces décisions ont affecté vos bourses de recherche, vos programmes de compétences avancées et vos plans de carrière, ainsi que votre moral, vos décisions en matière de planification familiale, vos finances, vos relations interpersonnelles, vos sacrifices individuels, votre capacité de vous concentrer sur vos études en prenant soin des patients lors d’une pandémie et votre santé mentale. Certains points communs à chaque courriel étaient le sentiment de perte de contrôle sur votre capacité de naviguer à travers les plus importants examens de votre vie. Plusieurs messages que nous avons reçus abordaient également une inquiétude accrue au sujet de l’impact clinique imminent de cette pandémie sur votre famille, vos amis, vos collègues et vos patients.

Quand MRC a pris conscience que l’on envisageait de reporter les examens, nous avons commencé à utiliser tous les moyens à notre disposition pour plaidoyer en votre nom. Cela veut dire que nous travaillons forts dans les coulisses avec toutes les organisations d’examen, les doyens de FMPD et les organisations responsables de l’octroi des permis. Alors que chaque décision a été annoncée, nous avons réclamé la mise en place de plans d’urgence. Qui est plus, nous avons préconisé pour des solutions créatives qui assureront que les candidats compétences admissibles aux examens obtiendront leur certification. Nous croyons que les périodes exceptionnelles exigent des solutions exceptionnelles, au-delà du report des examens, qui seront efficaces pour vous.

Nous sommes conscients des pétitions en ligne et des groupes Facebook qui ont été créés afin d’écrire plusieurs lettres aux organisations nationales d’examen avec une variété de solutions proposées. Des questions ont été posées à plusieurs membres du conseil d’administration de MRC pourquoi MRC n’a pas appuyé publiquement ces initiatives. Je souhaite vous assurer que même si nous n’avons pas appuyé une initiative en particulier, cela ne signifie pas que nous n’avons pas déjà plaidoyé activement pour l’examen d’initiatives novatrices, incluant plusieurs mentionnées dans les lettres en circulation. Nous avons écouté des milliers de résidents et nous avons appris qu’il y a plusieurs différents points de vue, histoires, inquiétudes et idées sur la façon de progresser. En gardant à l’esprit les nombreuses perspectives exprimées par les résidents canadiens, MRC est engagé à plaidoyer continuellement pour la considération de solutions extraordinaires et créatives qui reconnaissent les nombreuses années de dévouement et d’engagement et les compétences cliniques de la cohorte de résidents de cette année. Nous reconnaissons également que toute solution pendant cette pandémie dérangera, d’une manière ou d’une autre, les vies personnelles et les carrières professionnelles de nos membres et nous préconiserons toujours pour des solutions pour réduire autant que possible cette perturbation et vous permettre d’entrer sur le marché du travail.

À chaque résident au Canada, je désire vous aviser qu’en plus de notre travail entrepris relatif à la situation concernant les examens, MRC a également travaillé fort pour se préparer pour l’impact clinique émergeant du COVID-19 sur vos vies professionnelles. Nos partenariats avec nos associations provinciales (RDBC, PARA, RDoS, PARIM, PARO, MarDocs et PARNL) sont essentiels pour assurer que vous êtes en sécurité au travail. Les environnements de travail évoluent rapidement et, au cours de dernières 24 heures, certains gouvernements provinciaux ont fourni aux hôpitaux des pouvoirs exceptionnels pour déroger les conventions collectives, incluant les conventions concernant l’emploi des résidents. Le personnel professionnel de toutes nos organisations provinciales travaille ensemble afin d’identifier et de mettre en place des plans pour gérer les enjeux professionnels que vous pourriez rencontrer. À l’heure actuelle, MRC et vos associations provinciales des résidents collaborent également pour développer une approche commune pour atténuer toute répercussion sur votre formation, incluant plaidoyer auprès des ordres des médecins provinciaux pour un permis provisoire complet pour l’exercice de la médecine afin de protéger votre capacité de travailler pendant cette pandémie, sans tenir compte des examens.

Il n’est pas exagéré de dire que la société en générale est stressée. Le monde est rempli d’incertitude et cette incertitude entraîne un niveau de stress croissant — du stress que chacun d’entre nous sent et remarque chaque jour. Les Canadiens et les Canadiennes veulent faire confiance à notre système de soins de santé et, en tant que médecins de première ligne, nous compterons sur vous pour des soins cliniques exemplaires, du réconfort et un sentiment de calme. Pour ceux d’entre vous qui ont indiqué que vous vous sentez seul et pas soutenu, je veux vous faire savoir qu’il existe un réseau d’individus dévoués et quelques fois invisibles qui travaillent avec diligence pour vous. Il y a également des voix qui expriment la solidarité et le soutien venant des médecins traitants, des directeurs de programmes, des patients et des autres professionnels de la santé.

Je suis reconnaissante au leadership des résidents bénévoles à travers ce pays qui demeurent concentrés et axés sur les solutions. Et je sais que tous les leaders résidents sont reconnaissants envers le personnel de MRC, RDBC, PARA, RDoS, PARIM, PARO, MarDocs et PARNL, dont bon nombre travaillent sans cesse pour assurer que l’on s’occupe de chaque détail possible pour que nos voix soient entendues.

À toutes les personnes qui ont communiqué avec nous pour partager leur propre histoire, ou qui ont communiqué avec nous pour assurer que nous connaissons et sommes connectés aux initiatives de revendication de base, merci. Nous sommes à l’écoute. Nous sommes avec vous. Pour toutes les personnes qui pensent que leur voix n’a pas été entendue, nous explorons de nouvelles façons de communiquer avec vous, car nous croyons que la voix de chaque résident est importante.

Jusqu’à maintenant, nous avons reçu d’innombrables courriels à l’adresse covid19@residentdoctors.ca et nous répondons à chacun d’entre eux. Veuillez continuer à partager vos différents points de vue alors que nous continuons de faire connaître vos préoccupations et vos questions dans les semaines à venir. Nous rassemblons les questions que les résidents ont posées au Collège royal et au CMFC concernant les examens et nous leur demanderons de réviser et d’aborder officiellement ces questions dans une foire aux questions (FAQ).

Au nom de l’équipe de MRC,

Emily Stewart, M.D.
PGY-4, médecine d’urgence
Présidente, Médecins résidents du Canada

Pour les mises à jour antérieures de MRC concernant le COVID-19 et les examens, veuillez consulter :

Première mise à jour le 11 mars 2020

Deuxième mise à jour le 12 mars 2020

Troisième mise à jour le 14 mars 2020

Quatrième mise à jour le 18 mars 2020

Sixième mise à jour le 3 avril 2020