Éditorial : Les médecins travaillent-ils pendant de longues heures ? Aucune raison de s’inquiéter